Aller au contenu

Une journée à la Brasserie La Drache / Wattbeer à Carvin

Wattbeer, c’est le nom de la brasserie de Laurent & Jérémy, les 2 frères Wattelier, à Carvin. Mais on ne va pas se mentir, on connait plutôt cette brasserie sous le nom de La Drache, leur bière bio. J’étais venu une matinée pour prendre des photos du brassage du jour en vue d’illustrer leur futur site Internet. Et au final je suis resté jusque 17h 😀

L’histoire

Le nom Wattbeer fait référence aux watts des amplis (et aussi à Wattelier), car les 2 frères jouaient ensemble dans un groupe de rock. Le nom de la bière La Drache a été trouvé par Marco, le père de nos 2 brasseurs. Lorsqu’il a goûté les premiers essais de la Drache blonde, il a dit : « elle rafraîchit comme une bonne drache ! ». Pas de doute, il fallait que leur bière s’appelle La Drache 😉

Pour retracer un peu le parcours de Laurent, Jérémy et Grégory (leur associé) :

  • En 2014, ils sortent le premier brassin de leur Drache.
  • En 2017, ils commencent les travaux dans le bâtiment qui va accueillir la brasserie.
  • En 2019, ils montent eux-même les cuves (qu’on détaillera juste après)
  • Le 15 septembre 2020, c’est enfin l’inauguration !

L’équipe compte actuellement 4 personnes : Laurent (brasseur et co-fondateur), Morgan (brasseur), Jérémy (co-fondateur) et Grégory (graphiste et co-fondateur).

Du matériel fait maison !

Chez La Drache, l’unité de brassage est assez particulière 😉 On a ici 3 cuves de 10 hectolitres. La première, pour l’empâtage, est issue d’une usine désaffectée de production de pâte à crêpes. Un gros brûleur à gaz permet d’atteindre les paliers de température nécessaires lors de cette étape. Les sacs de malt et le concasseur sont situés sur la plateforme du haut, ce qui permet de descendre le malt concassé par gravité directement dans la cuve d’empâtage.

La deuxième, pour la filtration, a été fabriquée de toutes pièces par les 2 frangins. Un solide panier en inox avec fond filtrant permet d’extraire les drêches grâce à un palan électrique positionné au-dessus de la cuve de filtration. On peut ensuite dédrêcher plus facilement, à hauteur d’homme, par une trappe boulonnée sur le côté.

La troisième cuve, pour l’ébullition, est parée de cuivre à l’extérieur. Et ça n’est autre que la première cuve d’ébullition des 3 Brasseurs à Lille ! Et comme pour la cuve d’empâtage, ici aussi on tourne au gaz.

Ici, chaque fermenteur porte le nom d’une star du rock : Angus, Lemmy, Jimi, faites votre choix 🙂 Le premier peut contenir 10hL de bière, les 2 autres 20hL chacun. Et 2 petits fermenteurs bardés de bois peuvent accueillir 8hL chacun. Ils sont donc utilisés pour des recettes éphémères (comme celle brassée le jour de ma visite).

La production annuelle de 2023 se situait à 300hL, et on vise les 400hL pour cette année.

Le brassin du jour

Aujourd’hui, j’arrive vers 9h, et apparemment, c’est « une journée où y’a rien qui va » 😀 Heureusement, je connais bien Laurent, il retrouve vite le sourire, ça va aller ! Et c’est l’occasion de faire connaissance avec Morgan, le jeune brasseur qui était auparavant leur apprenti.

L’empâtage est déjà en route quand j’arrive, on a donc le temps de discuter et de faire quelques photos avant d’entamer le transfert vers la cuve de filtration et une première prise de densité du moût.

On passe ensuite à la cuve d’ébullition avec l’ajout du houblon amérisant au début, puis on prépare une infusion d’hibiscus pour la suite de la recette de cette éphémère qui s’annonce fruitée et florale.

On termine par l’ajout de cette infusion et du houblon aromatique dans les dernières minutes de l’ébullition, puis prend une dernière densité et on entonne (on met le moût en fermenteur). Merci à Lolo et Morgan pour cette belle journée, l’occasion de réviser ce que j’avais appris lors de la Formation brassicole de 40h à Wagnonville 😉

La gamme de bières 100% bio

Les bières permanentes

  • La Drache Blonde à 5.5%
  • La Drache Blonde Marco IV à 6.6% (4° version de la recette validée par le père des brasseurs)
  • La Drache Ambrée
  • La Drache Triple
  • La Drache IPA, aux houblons des Flandres Françaises (Julien de Ter O’ Ver, Riquier de la Ferme de la Clairvoie, Edouard de Hopstock / Brewstock)
  • Jimi, une Quadruple pur malt à 10%
  • Jazda Bolek, une superbe Lager qui figure dans la Sélection Objectif Bière

Les bières éphémères

  • La Drache Wet Hop Pale Ale (bière de récolte au houblon frais)
  • La Black In Drache (Drache Brune)
  • La Belle Paire, une bière cuivrée issue d’une collaboration avec un ami de Laurent
  • Smells Like Spring Spirit, leur Lager de printemps
  • La No Hell, leur bière de Noël
  • Angus, une autre recette de Quadruple

Une ouverture par mois

Autre particularité de la brasserie : elle est ouverte uniquement chaque premier samedi du mois. Des dégustations sont proposées ainsi qu’une petite visite de la brasserie. Et évidemment, la vente à emporter, à des tarifs plus que raisonnables pour des bières bio de cette qualité.

Cela leur libère du temps pour parcourir les salons et festivals de la bière de la région (car oui, on les croise souvent en salon). Mais aussi certains festivals de musique, comme le Festival Les Enchanteurs qui s’étale sur les mois de mars à avril. Ils ont aussi créé cette année un brassin spécial pour le concert de Mass Hysteria au Métaphone à Oignies, avec la bière « La Furieuse du 9-9BIS ». Histoire de boucler la boucle avec leur passé très rock 😀

Brasserie La Drache / Wattbeer

67 rue Victor Hugo, 62220 Carvin.
Horaires d’ouverture :
Tous les 1° samedis du mois, de 10h à 19h.
Site Web :
https://www.ladrache.fr